Cet article est issu d’une étude portant sur l’analyse d’un rite de passage vécu au sein du programme d’intervention par le sport de l’organisme montréalais DesÉquilibres. Il vise à explorer les conditions nécessaires à l’obtention de résultats positifs à l’intérieur d’interventions psychosociales en contexte de sport. Plus spécifiquement, la recherche vise à comprendre comment les interventions sportives peuvent être vécues comme un rite de passage. Pour ce faire, une analyse de données secondaires a été réalisée auprès de 14 jeunes inscrits en secondaire 3, âgés de 14 à 18 ans et ayant participé au programme DesÉquilibres. L’analyse du discours des participants a permis de relever cinq éléments essentiels pour que les interventions sportives puissent être vécues avec succès comme un rite de passage : l’existence d’une épreuve physique et mentale, la mise en oeuvre d’une symbolique commune de l’épreuve, la reconnaissance sociale des participants, le présence d’un passeur et la mise en valeur du rôle et de la place de chacun au sein du groupe. Enfin, l’analyse permet de souligner comment cette intervention sportive « ritualisée » contribue au devenir adulte des participants.

Mots clés : Jeunes, rite de passage, intervention par le sport

Introduction

D’IMPORTANTES TRANSFORMATIONS SOCIALES telles que l’allongement de la jeunesse et l’individualisation des parcours de vie, liées à l’entrée des sociétés occidentales dans la « modernité avancée », ont contribué à une déritualisation du passage à l’âge adulte (Ébersold et Cordazzo, 2015). Cette déritualisation ne signi e pas cependant que les rites ont disparu; ils auraient plutôt changé de forme et seraient devenus plus individuels et personnels (Segalen, 2009). Sur le plan du travail social, on peut aussi constater que certains intervenants utilisent le rite, sous forme d’interventions ritualisées, au sein de leur pratique. Celles-ci ont comme fonction de construire des ponts symboliques (Goguel d’Allondans, 2002) a n d’aider des individus ou des groupes à transcender les épreuves auxquels ils sont confrontés. Dans un contexte de perte des repères, les rites, aujourd’hui singuliers, offriraient un point d’ancrage symbolique à ces personnes.

Cet article propose l’analyse du programme DesÉquilibres, une intervention par le sport menée depuis 9 ans auprès de jeunes inscrits dans des écoles secondaires au Québec. Un des objectifs principaux de ce programme est de lutter contre le décrochage scolaire, qui demeure très important au Québec malgré une baisse depuis les années 2000. Les taux de décrochage scolaire en 2011-2012 atteignaient 10 % chez les lles et près de 20 % chez les garçons (Bulletin statistique de l’éducation, 2015). Si plusieurs types d’intervention ont été développés par le gouvernement, les écoles et les ressources communautaires a n de répondre à cette problématique, les interventions par le sport semblent offrir des réponses alternatives intéressantes (Gonin et Dusseault et Hébert, 2015). Les résultats de recherche sur les approches d’intervention par le sport sont cependant contradictoires et montrent que certaines conditions sont nécessaires à l’obtention de résultats positifs (Moreau et coll., 2014). Cet article analyse le rite de passage, tel qu’il apparaît à travers le processus d’intervention de DesÉquilibres, comme l’une des conditions possibles du succès du programme. Formulé autrement, le programme DesÉquilibres serait, selon nous, davantage une intervention par le rite de passage en contexte sportif, plutôt qu’un programme d’intervention « par » le sport. Dans notre analyse, une attention spéciale sera donc accordée à l’articulation entre le rite et le contexte sportif, c’est-à-dire à la façon dont le rite de passage contribue à la transformation de la vision de soi chez les participants au programme.

Voir l’article complet

Article similaire

2 MARS 2018

Opening the black box of a...

While sports-based intervention programmes for youth attract much interest, little is...

0

18 JANVIER 2017

Sports activities in a...

As the literature is far from being unanimous in regards to the psychosocial benefits of...

0

30 DéCEMBRE 2016

Bouger pour être en bonne...

Les interventions de promotion de la santé mentale et de prévention des troubles...

0

30 DéCEMBRE 2016

Motivational factors for...

Recruitment is known to be a challenge for intervention programs targeting youths,...

0

30 DéCEMBRE 2016

Les activités sportives dans...

Un nombre important de programmes institutionnels s’adressant aux jeunes en difficulté...

0

Laisser un commentaire