L’Institut DesÉquilibres

Fondé en 2006, l’Institut DesÉquilibres forme des intervenants sociaux, entraineurs, éducateurs,… à utiliser le sport et le plein-air comme outil de développement psychosocial pour développer le pouvoir d’agir des jeunes et …moins jeunes!

Les programmes de formation ont été conçus à partir de projets sportifs et de plein-air réalisés auprès de jeunes et jeunes adultes vulnérables notamment. Ces projets ont fait l’objet de recherche-action avec l’Université d’Ottawa depuis près de 10 ans.

Ces programmes de formation proposent d’apprendre à utiliser le sport et le plein-air comme une métaphore de la vie et comme technique d’impact pour

TISSER DU LIEN :

et développer ainsi  le pouvoir d’agir de chacun dans un contexte de développement humain collectif.

Pour mettre en œuvre ces programmes et aventures sportives à caractère psychosocial,  le porteur du projet doit s’appuyer sur un intervenant incontournable: L’éductraineur™.

Le terme « éductraineur™ » désigne à la fois l’entraineur et l’éducateur. L’éductraineur™ s’implique physiquement dans les activités et s’engage sur les plans émotif et social. Il choisit consciemment de créer une proximité avec les participants et fait partie de l’équipe dans laquelle  il a un rôle à jouer.  Il symbolise également le lien aux autres et agit comme un référentiel positif. Il doit être en accord dans le dire et le faire.

Mission

– Par la formation et le transfert d’expertise, soutenir les organisations désirant utiliser le sport et le plein-air comme outils de développement physique et psychosocial auprès des jeunes,

– Par des projets terrain novateurs en sport et plein-air, explorer des alternatives éducatives auprès des jeunes de 12 à 35 ans rencontrant des difficultés.

Vision

Faire du sport un outil éducatif auprès des jeunes favorisant leur pouvoir d’agir ainsi qu’un monde viable, solidaire, démocratique et égalitaire.

Valeurs

Esprit d’équipe :

l’individu pour grandir l’équipe, l’équipe pour grandir l’individu. Il sous-entend :

  • l’adhésion à un objectif commun,
  • la coopération,
  • la solidarité,
  • le respect.

Dépassement :

c’est reconnaître, accepter et mettre en œuvre son potentiel pour aller au-delà du cadre dans lequel nous nous pensons confinés sur les plans physique, psychologique et social.

Engagement :

s’apparente à la motivation, à la détermination et aux prises de position pour permettre l’atteinte d’un objectif.

Avenir viable :

s’assurer que l’ensemble des activités, véhicule, maintient ou améliore les conditions sociales et environnementales de la société. L’économie est au service de ces conditions.